Gaza Stories – Épisode 58 : « Novembre numérique à Gaza »

Par Iyad Alasttal.

Il y a quelques semaines, l’Institut français de Gaza a décidé d’organiser un « hackathon » de la langue française. Ce terme, « hackathon » est un mot-valise constitué de « hack » et « marathon ». C’est à l’origine un rassemblement de développeurs en informatique, généralement organisés en équipes. L’objectif est de tester une idée et de produire un prototype d’application en quelques heures. La référence au « marathon » fait allusion au travail, intense et sans interruption, des développeurs qui peut durer quelques jours, souvent un week-end.

Le « Hackathon de la langue française » est l’une des activités du Novembre numérique organisé pour la 1ere fois par l’Institut français de Gaza. Son objectif est de coder des solutions aux problématiques d’apprentissage du français chez les enseignants et les étudiants, et ici dans le cas particulier des pays arabes.

L’Institut a identifié 8 problèmes spécifiques d’apprentissage soumises à 8 groupes (étudiants, un ou deux francophones et un technicien) qui doivent proposer des solutions pour faciliter l’enseignement du français, à le rendre plus amusant et plus souple pour les enseignants et les étudiants. Le rôle du technicien est d’aider le groupe à coder les solutions

Comme dans un hackathon chaque groupe à 48 heures pour trouver des solutions performantes. Mais ici les projets présentés seront jugés par un jury local et compétent qui va sélectionner la meilleure proposition.

L’équipe gagnante est le groupe … à découvrir :

Félicitations à tous !

© Gaza Stories, 2019


« Gaza Stories ».

 – Une cagnotte a été mise en place pour aider nos amis à rassembler les fonds (30 000 euros) nécessaires pour acheter le matériel professionnel nécessaire. 225 donateurs ont déjà réuni 14 371€ et, grâce à eux le projet a pu démarrer. Mais plus de fonds sont nécessaires pour permettre à Iyad et son équipe de permettre à Gaza Stories de devenir une réalité durable.

Abonnez-vous à Gaza Stories sur la chaine YouTube et partagez ses pages Facebook

Commentaire de Michel Ouaknine

Auteurs

Similar Posts by The Author: